HTC Vive : la concurrence arrive

Cette semaine a lieu le Mobile World Congress (MWC) un des événements majeurs dans les marques de téléphonie et le salon devient de plus en plus un lieu pour présenter les nouveautés et faire des annonces consécutives au CES.

Une des premières chouettes annonces en dehors de l’actu mobile c’est le prix et la dispo du très très prometteur casque de réalité virtuelle de HTC que j’avais testé il y a quelques mois.

Concrètement, les pré-commandes seront ouvertes le 29 février, les livraisons arriveront vers avril et le prix est de 799$ ce qui est comme pour l’Oculus Rift un prix assez élevé pour tenir à l’écart les curieux mais pour laisser entreprises et amateurs de nouveautés.

A noter qu’une compatibilité avec iOS et Android a été annoncé afin de pouvoir émettre et recevoir des appels pendant nos ballades virtuelles.

HTC Vive : l’autre casque de réalité virtuelle [turfu]

Lors de la Paris Games Week j’ai eu l’occasion de tester le HTC Vive. Il s’agit du casque de réalité virtuelle de HTC, fabriquant de mobile bien connu pour la qualité et le soin apporté à ses appareils. HTC ne se lance pas seul dans la bataille contre Sony et Oculus/Facebook et s’est associé avec Valve.

Le casque de HTC devrait être commercialisé au cours du mois de décembre pour un prix non communiqué mais que l’on imagine autours de 400€.

La particularité du Vive c’est d’offrir en plus de son casque de réalité virtuelle, 2 caméras qui vont permettre de connaitre la position de l’utilisateur dans l’espace et de 2 manettes qui vont permettre de créer de l’interaction dans les univers virtuels.

htc vive draw

HTC avait bien bossé les démos et j’ai passé 20 mins ailleurs, certes j’avais pas très bien réglé le casque et ce n’était pas très confortable mais c’était vraiment une super expérience.

La 1er séquence m’a plongé au fond de l’eau, libre d’observer les poissons et surtout une immense baleine. Mais cela a aussi été l’occasion de tester les déplacements dans l’espace virtuel. On peut donc se déplacer librement ici dans environ 10m2 et c’est fou l’immersion que ça procure.

Astuce vraiment indispensable mais adaptée, quand on s’approche de la limite de la pièce physique des murs sont représentés sous la forme d’un fin quadrillage, du coup on comprend qu’il ne faut plus avancer sans perdre les effets de profondeurs, ni l’immersion.

Deuxième démo, je me retrouve dans le genre de bureau cartoonesque, c’est l’occasion de tester les manettes et donc leurs capacités en terme d’interactions. Je peux saisir une tasse et me servir un café, utiliser la souris d’un ordinateur, jeter des avions en papier… C’est une belle démonstration qu’il ne faut pas grand chose pour vivre une expérience satisfaisante en terme d’interface. A cela s’ajoute la conscience de ses mains dans le virtuel, ce qui constitue un vrai pas en avant dans la sensation d’être « ailleurs ».

Troisième démo, je me trouve dans un hôtel, le graphisme est assez fin et le décors est vraiment bien réalisé. Je dois me rendre dans une chambre, l’ascenseur apparait comme par magie, effet garanti, une fois dans la chambre, je peux regarder une bande annonce de film sur un faux écran de 3 mètre de diagonale. Au bout de quelques secondes des coups de feu retentissent et je dois me mettre à 4 pâtes (pour de vrai) pour fuir entre les rayons rouges des snipers.

Pour être franc, c’est pas mal, ça fonctionne même si bien sûr la crainte d’être touché ne m’a pas beaucoup stimulée.

Quatrième démo, un desert, des zombies et la possibilité d’avoir un pistolet dans chaque main. Franchement 2 mins de tir au pigeon vraiment super cool. La précision vraiment bonne, la prise en main très rapide, un usage du 360° au point. J’avais vraiment pas envie que le jeu ne s’arrête pas. Les jeux en VR ça va être vraiment trop bon \o/

Enfin dernière démo, dans une cabane de magicien, baguette magique en main c’est l’occasion de jouer sur les effets de particules, les jeux de lumières et bien sûr d’embarquer vers un autre genre d’imaginaire. Cette démo ouvre sur le futur des contes et histoires fantastiques où l’on sera plongé au milieu de scènes incroyables.

J’ai eu la chance de jouer avec l’Oculus Rift, le Samsung VR et le Google Cardboard, et je dois dire que l’expérience vécue avec le HTC Vive est largement supérieure à tout le reste. Le système qui permet de se déplacer offre un autre niveau dans les sensations d’immersion. Le système de contrôleurs est lui aussi une démonstration qu’il faut un vrai équipement pour sauter dans la réalité virtuelle mais que ça fonctionne à merveille. Enfin, les démos étaient de bons exemples que la seule limite est l’imagination (bon il y a aussi l’argent, la technique et la créativité) pour que nous puissions vraiment vivre des trucs dingues.

Je vais pas aujourd’hui vous parler de mon avis sur la réalité virtuelle et son futur impact sur la société mais plutôt comme un amoureux des pays imaginaires dès lors je ne peux que dire que je suis plus que prêt pour vivre de nouvelles expériences virtuelles, vivement la suite !

Les sites
HTC Vive : http://www.htcvr.com/
Valve VR : http://store.steampowered.com/universe/vr

 

Valve embauche un professeur d’économie [VirtualWorldisreal]

Il y a quelques semaines Valve, l’éditeur de jeux à succès (Half Life/Counter Strike/Team Fortress) et créateur de Steam (1er plateforme de téléchargement de jeux) a embauché un professeur d’économie.

Si ce n’est pas la première fois que les économistes mettent les pieds dans les jeux vidéo, l’histoire de Yanis Varoufakis est assez étonnante. Professeur d’économie M.Varoufakis a la particularité d’être grec, il est alors propulsé sous les projecteurs de la BBC et de NBC suite à la crise de 2008. Suite à cela, son blog gagne un lecteur plutôt intéressant, Gabe Newell, le CEO de Valve.

Dans un billet sur son blog M.Varoufakis évoque les difficultés à faire cohabiter les économies de la Grèce en pleine difficulté et celle de l’Allemagne en pleine bourre. Cet article Gabe Newell qui envoie un email à Varoufakis pour lui proposer de bosser pour Valve.

Il semblerait que Valve cherche à unifier les échanges de biens virtuels entre plusieurs jeux et que la société souhaite un regard extérieur au milieu du jeux vidéo mais une vraie expertise en économie.

Point très sympa, Varoufakis a sa prise de fonction à ouvert un nouveau blog le « Valve Economics » qui va lui permettre de partager ses réflexions mais aussi le contenu des expérimentations qu’il va mettre en oeuvre.

Si vous êtes curieux, je vous invite à lire son premier billet qui explique comment il a découvert le mail de Newell et à quel point il ignorait tout de l’existence même de la société de Seattle.

Extrait :

When I read the opening line of the email in question, my finger almost pushed the delete button:

“I’m the president of a videogame company (www.valvesoftware.com).”

I thought to myself: Oh, not another “business proposal” from a crackpot… However, something in my head stopped my finger from pressing DEL while my eyes pondered the next line:

“We are running into a bunch of problems as we scale up our virtual economies, and as we link economies together. Would you be interested in consulting with us?”

Via Games Industry

AlienSwarm : des aliens et de la coop [Gratuit]

null

Valve fait partie de ces sociétés que j’aime, certes elle a ses défauts, qui sont un peu ceux d’Apple comme la domination d’un secteur entier de nos loisirs numériques, mais en même temps, cette boite fait des trucs cools.

Dernière bonne idée du créateur de Steam, le lancement demain d’Alien Swarm.

AlienSwarn est une sorte de gros shoot à la 3eme personne où un groupe de soldats du futur vont devoir résister à des attaques d’Aliens. Le jeu se jouera en coop à 4 et si les graphismes sont à la hauteur de la vidéo ça devrait envoyer du bois.

Pour l’anecdote, le jeu est issu d’une équipe de modders qui avait été embauché par Valve et qui en même temps que son boulot sur AlienSwarm a bossé sur des titres comme Left4Dead et Portal2 (en tout simplicité).

Cerise sur le gateau, le jeu est totalement gratuit et va sortir avec un SDK ce qui devrait permettre aux bidouilleurs de la Terre entière de s’amuser. Valve ne fait pas ça que pour la gloire et pour notre plaisir, c’est surtout pour booster le nombre de dev »‘ sur SteamWorks sa plateforme de création de jeux.

Seul défaut, pas encore de portage sur MacOS… Va falloir que j’installe Windows Seven le week end prochain 🙁

Bande annonce :

Le lien sur Steam

Counter Strike Source sur Mac c’est pour cette semaine [NoLife]

Encore une fois le Dieu de la Productivité va souffrir…

Discrètement Valve a glissé dans le fil de news que CS:S devait faire son entrée sur Mac cette semaine. En fait ça devrait être dans la nuit de mercredi à jeudi pour la France car c’est désormais la tradition sur Steam.

On peut critiquer Steam et la dématérialisation mais là, c’est quand même un truc assez énorme, j’ai acheté CS:S en 2003 et je vais pouvoir le ré-installer sur mon Mac en le téléchargeant 7 ans après.

C’est juste énorme.

Et puis si vous êtes un peu en retard dans les expériences vidéoludiques de Valve, l’Orange box est disponible et pour 29,99€ vous avez HL2, HL2 épisode 1&2, Portal, TeamFortress 2 et jeudi CS:S.

Enjoy