La Smart pédale : pour rendre son vélo intelligent [iot]

La Smart pédale : pour rendre son vélo intelligent [iot]

Voilà un projet made in France qui commence à faire du bruit, Connected Cycle a lancé sa campagne indieGo pour son objet connecté original : une pédale de vélo.

La pédale dispose donc de toute l'électronique qui va bien pour collecter les datas sur vos trajets, votre rythme, enfin c'est un très bon moyen de faire votre quantified self à velo.
A cela s'ajoute un GPS et un système antivol.

Les deux bonnes idées supplémentaires sont :
– l'intégration de la charge dans le mécanisme et donc on charge la pédale en l'utilisant, il n'est pas nécessaire de gérer cet aspect.
– La société indique fournir une puce GSM "à vie". Il ne s'agit pas d'une connexion smartphone classique, la pédale est connectée au cloud, de fait le système antivol est pertinent et la gestion de la communication très simplifié.

La pré-commande est à 170$ pour une dispo en Europe, aux US, Russie, Chine et Israël et déjà 800 personnes ont investi et permis de franchir le cap des 50 000$ qui était l'objectif.
?
Au delà de l'intérêt du produit, je trouve intéressant l'approche IOT – Grid qui a été choisi. Parce que au fond, le consommateur il a pas envie de synchroniser des trucs entre eux, il souhaite juste que ça fonctionne. C'est le sens de l'évolution de notre consommation et un des premiers pas visibles de l'internet des objets pour tous.

La Smart pédale : pour rendre son vélo intelligent [iot]

BMX connecté : iot de l’extrême [mêmepasmal]

BMX connecté : iot de l'extrême [mêmepasmal]

Hop hop un projet indiegogo pour changer de kickstarter 🙂

Du vélo, mais du BMX pour changer du fixie

Mais de l'objet connecté pour pas changer du tout.

L'idée repose sur un capteur spécialisé qui va permettre d'enregistrer absolument TOUT ce qu'il est possible de faire avec un bmx, figures, vitesse, sauts, freestyle, courses…

ça commence à peine pour le produit mais imaginez comment vous allez pouvoir frimer au bureau en montrant vos exploits sur votre iPhone.

j’ai acheté un qbikes [vivelesport]

Depuis quelques mois j’avais envie de faire un peu d’exercice. Je suis aussi confronté à la BETISE de la SNCF qui trouve plus rigolo de mettre des trains à 1 étages aux heures de pointes et ceux à 2 étages aux heures creuses.

Du coup, j’ai commencé à regarder du côté du monde merveilleux des vélos.

Le cahier des charges était clair, c’est pour aller bosser mais aussi pour me promener en famille, exit donc le Fixie et bienvenue aux équipements de papas : lumières, gardes boue, porte bagage…

Ma première idée était d’éviter GoSport et Decathlon et de faire travailler un petit commerçant au coin de la rue. J’ai donc consulté quelques boutiques mais surement à cause des 2 gros cités plus haut, ils ne sont que sur du haut de gamme ou alors avec des délais de 3/4 semaines. A la suite de cette 1ere étude de marché, le prix à payer pour le vélo que je voulais était de 399€.

A cette somme, il faut ajouter, le casque (ouais la classe) et 2 anti-vols (+/- 120€).

J’ai donc décidé de commander mon vélo sur internet 😛

Après une exploration correcte du web français, je suis tombé sur QBikes. Il s’agit d’une société de Marly dans le Nord qui existe depuis 20 ans qui fabrique ses vélos en France, ouais messieurs, dames, un vélo made in France.

Alors chez Qbikes il y en a pour tous les goûts du vélo en carbone, du VTT et du vélo de Papa comme il faut 🙂

La bonne surprise a été de trouver un modèle qui rempli toutes mes exigences vendu 200€ (+40€ de fdp).

Après quelques jours d’hésitation, j’ai commandé mon Sequence que j’ai reçu en 48h dans un gros carton. Il m’a suffit de quelques coups de clé Allen et l’engin était prêt à fonctionner.

Pour l’instant, j’ai fait environ 50km et une chose est sûre, ça fait mal aux fesses… C’est mon 1er vélo depuis 15 ans, il fait bien le boulot, j’ai pas de reproches à lui faire, puis il est même plus joli en vrai que sur la photo. Techniquement, je suis pas encore qualifié, il roule 🙂

Par contre, je suis très content, je découvre un peu Paris parce que dans le métro mon sens de l’orientation était plus mis à mal et puis c’est assez agréable de se ballader nez au vent.

Prochaine étape, acheter des cuisses pour arrêter de me faire doubler par des nanas en tailleur sur des velib »….