Investir dans les biens virtuels [tendance du web]

Souvent quand je parle de mon boulot, beaucoup de personnes sont surprises voire incrédules pourtant le virtuel est en train de rentrer dans les moeurs. Je dis « en train » parce qu’aujourd’hui acheter un t-shirt pour un avatar peut paraitre encore l’oeuvre de quelques marginaux mais les investisseurs pensent que cela ne posera pas de problème dans les mois/années qui viennent.

Ce matin, un article dans Virtual Worlds News indique qu’en 2009 1,38 milliards de dollars ont été investi dans des entreprises qui sont liés à l’univers des « virtual goods ». En 2009 c’est 87 sociétés qui ont levé des fonds pour se mettre dans de bonnes conditions pour être là quand le marché passera le cap du « mass market ». Par comparaison, en 2008, ce sont « seulement » 34 sociétés qui avaient levé des fonds pour un montant total de 408 millions de dollars.

Le détail est disponible sur cette page pour ceux qui souhaitent aller au bout de l’information.

Au delà de ces chiffres qui laissent songeurs, il faut y voir un nouveau moyen de consommer, les internautes sont de plus en plus conscient que les échanges numériques n’ont rien de virtuel, la dématérialisation ne vide pas les choses de leur contenu. Je ne peux qu’être d’accord lorsque certains sont dépités de voir des amis à eux dépenser quelques euros dans un bouquet de fleurs virtuel à offrir sur Faceboook mais d’un autre côté, c’est pas le geste qui compte ?

Il est impossible de savoir comment va évoluer cette relation entre le réel et le dématérialisé (le virtuel?) mais le web devient omniprésent dans notre quotidien, au boulot, à la maison, sur nos mobiles, dans notre télé, bientôt nos frigos… Les usages sont en train de se construire et j’imagine qu’il ne faudra pas attendre des années avant de savoir si ce milliard a été bien investi ou pas.

Allez je fais mon virtual good coming out, oui j’ai déjà acheté des fringues pour mon avatar et oui j’assume 😀