Project Jacquard : Levi’s et Google s’attaquent aux vêtements connectés [iot]

Annoncé à la Google IO, le projet Jacquard vient de se trouver une date floue de disponibilité et ce sera en début d’année 2017.

Le projet Jacquard est mené par les équipes de Google et est spécialisé dans la recherche et le design de vêtement intelligent. Le premier partenaire est donc Levi’s qui va proposer en janvier un veste munie d’un bouton bluetooth. Ce dernier permettra de piloter son smartphone à l’air de mouvements.

Il sera nécessaire de penser à retirer le bouton avant de le passer à la machine et pour le recharger. Du côté des fonctions, la vidéo de présentation évoque le pilotage de Google Maps, de la musique et des appels entrants.

Si le dispositif me laisse un peu spectique je trouve très intéressant que l’objectif de sortir un produit rapidement soit à l’ordre du jour et que la R&D de Google se réveille un peu 🙂

A suivre, le site : https://atap.google.com/jacquard/
Le teaser :

via : https://wtvox.com/google/project-jacquard-levis-smart-jacket/

L’impression 4D : des objets capables de changer de forme [recherche]

Du côté d’Harvard, des scientifiques travaillent sur le futur de l’impression 3D et du coup ils n’hésitent pas la surenchère et se lancent dans la 4D.
Le principe a l’air vraiment complexe et est encore loin de devenir un classique de nos intérieurs mais il est intéressant de voir comment l’impression 3D est en train de bousculer les techniques.

Dans la vidéo, ils impriment une orchidée « à plat » mais sont capables de « programmer » une nouvelle forme lorsqu’elle sera immergé dans l’eau. Petite déception, la vidéo ne montre pas grand chose.

Si les applications ne sont pas évidente vu d’ici, on peut imaginer que le monde médical ou que les textiles intelligents pourront en tirer partis.

On va quand même bien rigoler dans le futur 😀

via RSLN

Les chaussures dont vous êtes le héros [connectedfeet]

La technologie e-ink a fait le succès du kindle, l’intérêt de la peeble mais reste une technologie peu utilisée, la raison, le noir et blanc n’a pas forcément la côte.

Cela était sans compter l’ingéniosité de l’équipe derrière le projet de crowdfunding ShiftWear qui propose contre quelques centaines de dollars une paire de baskets qui propose des écrans e-ink et donc que l’utilisateur va pouvoir customiser à l’infini.

La chaussure à l’air cool, les .gifs sont parfait, le prix raisonnable reste à savoir si elle peut exister vraiment et si le résultat est à la hauteur de la promesse.
Franchement, je pourrai être client, si j’avais pas peur d’être vraiment déçu.

Pour investir : https://www.indiegogo.com/projects/shiftwear-customize-your-kicks/#/

crumbling_effect_by_shiftwear-d9hlnda

starry_night_van_gogh_on_sneakers_by_shiftwear-d9hjkun

Tag Heuer : la première montre connectée Suisse ? [presque]

L’horloger Suisse, propriété de LVMH, a dévoilé à New York il y a quelques jours sa Carrera Connected. Il s’agit d’une Carrera qui ressemble vraiment au modèle classique de la marque, la différence est la collaboration avec Google et Intel pour y inclure de la technologie.

Techniquement il s’agit d’un android Wear compatible donc avec iOS et Android, la montre ne propose pas de GPS ou d’innovation technique particulière. Seule promesse, une batterie qui durerai plus de 24H.

Vendu pour 1 350€ dès le mois de décembre, il sera possible de l’échanger dans 2 ans contre un modèle mécanique en ajoutant 1 350€ de plus, voilà l’argument de Tag contre l’obsolescence car les mouvements mécaniques ne sont pas impactés par le temps.

Le site : http://www.tagheuerconnected.com/product

 

Apple Watch : la tension monte [iWearable]

Apple Watch : la tension monte [iWearable]

Le sentez vous ? Voyez vous tous ces articles qui apparaissent sur les sites généralistes, la tension monte, la Apple Watch va arriver.

Alors revenons un peu sur l'annonce dont la conséquence n'a pas été seulement de révéler au Monde l'existence depuis plusieurs années des montres connectées mais aussi de booster les constructeurs asiatiques et de paralyser les acheteurs.

Il est amusant de voir comment Apple a encore une fois réussi le tour de force de devenir le maitre-étalon d'un nouveau segment de marché avant même que nous ayons pu voir vraiment le produit en conditions réelles.

Juste pour avoir une idée en chiffre, il y aurait eu 4,6 millions de bracelets et montres connectées vendus en 2014 et les analystes pensent qu'Apple pourrait vendre 26 millions de Apple Watch en 2015. Alors ok, tout ça est à prendre avec des pincettes mais c'est quand même un indice fort et même si Apple écoule moitié moins et que la concurrence double, Apple reste en tête avec un produit à 350€.

Il est évident que tout va se jouer sur le produit. L'expérience utilisateur va t elle être assez dingue pour que l'on craque tous ? Les apps disponibles offriront elles de nouvelles perspectives inattendues ?

Mes expériences avec les montres android et pebble ont été globalement concluante, j'ai trouvé pratique et confortable de se décoller du mobile de gagner une forme de liberté remplacée par un autre type de nomophobie.

Les promesses de connectivité cloud/MacOS/iOS/Watch laissent imaginer que de nombreux usages peuvent être déployés. Dans un premier temps, je pense aux billets de transport/spectacles pourrait enfin devenir 100% dématérisalisé et sans contrainte pour l'utilisateur final, les sites d'actualités qui vont adorer faire vibrer les montres pour annoncer les derniers potins et les gamers devraient pouvoir être avertis que leurs amis se connectent.

Apple a cette qualité de penser ses produits dans des cas d'usage, de faire comprendre au plus grand nombre comment la technologie les accompagne, j'ai hâte de voir les premières apps qui vont faire la différence.

Prochaine étape, j'espère une preview pour la presse et sinon ça sera avril lors des premières livraison comme l'a annoncé Tim Cook il y a quelques semaines.