HP Touchpad :WebOS en 10″ [RIPalm] [test] [ShortVideo]

Une pensée pour Palm qui désormais ne vivra plus dans nos devices que par ses brevets.

HP est fier de vous annoncer le lancement en France de sa tablette tactile 9,7″ la HP Touchpad. Au menu un écran multi-point 1024×768, un Qualcomm Snapdragon dual-CPU APQ8060 1.2GHz, 16 ou 32Go, des Haut-Parleurs internes stéréo et technologie Beats Audio™ et un poids de « approximativement » 740g. Les prix pour les 16Go 479€ et pour 32Go 579€ et tout ça TTC bien sûr.

La semaine dernière j’ai donc pu tester pendant quelques minutes l’engin et voir si pour ça 1er tentative dans l’univers de la tablette HP avait fait le boulot. Au niveau hardware comme vous avez pu le lire au dessus, on est dans la norme « haute », avec un processeur dual core qui fait du bon boulot en vidéo comme en 3D avec des performance énergétique très correcte. Au niveau du design, bein c’est un rectangle noir avec une surface vitrée. Cela va être dur de faire des exploits côté design sur ce segment qui plus qu’un autre à besoin de points de differentiation. Par contre gros bémol sur le poids de l’engin.

Côté software, c’est bien sûr l’excellent WebOS anime la machine. WebOS est vraiment une réussite technique et ergonomique dommage que son taux d’adoption soit aussi faible et vivement que HP l’ouvre à d’autres constructeurs. Donc WebOS est capable de faire tout pareil que les autres même de lire du Flash. Après on retrouve ce que l’on a déjà pu voir sur les Palm Pré, une gestion du multitâches parfaite eet vraiment pratique, un navigateur qui fait le boulot.

Voici une courte vidéo du multitâches et de la réactivité de la bête :

Autre surprise agréable que j’avais jamais repéré ailleurs, 4 tailles de clavier sont disponibles :

Enfin, petite chips du constructeur avec un clin d’oeil à AngryBirds pour fermer une application :

Cette tablette est donc un engin très honorable, elle fait le travail qu’on lui demande pour un prix dans la moyenne. J’avoue avoir été un peu déçu par le poids mais techniquement elle devrait tenir le coup un petit moment. WebOS est vraiment un très bon produit reste à voir si HP arrive vraiment à convaincre dans un marché très très concurrentiel et dominé par la firme de Cupertino.

Palm Pré Plus : mon test [iAlternative]

J’ai donc eu la chance de me voir prêté par SFR, le Palm Pré bientôt commercialisé par la marque en exclusivité.

Vous connaissez tous (j’espère) Palm, LA boite qui a longtemps été au top de geekitude mais qui a eu un peu de mal à faire la transition vers le monde du téléphone mobile. Il y a quelques temps (genre 12 ans) j’avais économisé comme un malade pour m’offrir mon 1er Palm et je l’ai aimé… Aujourd’hui Palm revient sur scène avec le Palm Pré Plus, un smartphone complet.

P1040068

Alors d’abord le design, moi j’aime, la forme de galet, le touché, le clavier physique accessible en slide… Comme souvent ça va dépendre des goûts mais là je pense que l’appareil peut plaire au plus grand nombres hommes comme femmes. Elément sympa, Palm propose un chargeur à induction sur lequel il suffit de placer l’appareil qui passe alors en mode « charge » sans avoir à brancher aucun connecteur, vraiment très sympa sur le bureau ou la table de nuit quand à toujours peur de casser le précieux connecteur ou que l’on embarque la prise avec.

L’appareil est scindé en 3 zones, l’écran tactile qui fonctionne vraiment super bien, très réactif, il tiens la comparaison avec l’iPhone sur ce point bien que je n’ai pas testé en mode usage intensif dans des jeux. Une deuxième zone permet d’effectuer des gestes comme vous le verrez sur la vidéo plus bas. Pour être clair un mouvement de droite à gauche permet de revenir en arrière dans les menus, de haut en bas de passer les applications en tâche de fond. Il faut environ 2 mins pour prendre le coup et franchement c’est très pratique. Enfin la 3eme est le clavier. Celui est petit mais les boutons sont quand même accessibles et là encore avec un peu d’entrainement on retrouve le plaisir d’un vrai clavier physique.

P1040061

Si le look de l’appareil est important, j’attendais avec impatience de voir tourner WebOS, le système d’exploitation maison. Mes premières impressions, là encore sont bonnes, le système est très long à se charger au boot mais une fois parti l’ensemble est vraiment vif, la navigation est rapide et l’ergonomie mélangeant les 3 zones citées plus haut est à la hauteur. Alors encore une fois l’utilisateur d’iPhone sera d’abord un peu déstabilisé mais il m’a fallu que quelques minutes pour me créer de nouvelles habitudes. Le truc qui tue, c’est le multi-tâches, ce n’est pas révolutionnaire mais dans le cas du Palm Pré Plus la gestion est vraiment bien foutue, le système de fenêtrage est pratique et au moins on est bien conscient de ce qui tourne sur la machine. Le fait de faire disparaitre une des mini fenêtre ferme vraiment l’appli du coup pas de risque de flinguer la batterie (ce qui m’est souvent arrivé avec mes blackberry et google maps).

En standard, on trouve un gestionnaire de contacts et un calendrier capables de récupérer les comptes exchanges, Gmails, Yahoo!, Linkedin et Facebook. Tout ce petit monde est synchronisé proprement et même si l’ensemble ne va pas aussi loin que Motorola avec son site web de gestion des profils ça va faire le boulot pour 98,5% des gens. Palm fidèle aux pros propose une visionneuse de document Office et PDF ainsi que les désormais classiques APN/Caméra, lecteur mp3, boussole, taches, notes et Google Maps. L’AppCatalog est le store d’applications du terminal et dans sa version française propose environ 1 000 apps. J’ai trouvé les classiques Twitter et Facebook, beaucoup de jeux grâce notamment au taf de GameLoft et des applications pros. L’AppCatalog peut être considéré comme la faiblesse de l’appareil, à voir après à l’utilisation de chacun, j’ai pas encore d’avis sur cette toute nouvelle problématique.

P1040065

Dernier point, pour les mobinautes, le navigateur. Il s’agit d’un navigateur maison qui peut charger les pages en tâche de fond pendant que l’on fait autre chose et qui gère pas vraiment les onglets mais plutôt l’ouverture de plusieurs sessions. Globalement il est très pratique, charge rapidement, dispose de faculté de zoom/dézoom très très correct. Si on le compare à Safari, je le placerai une courte tête devant. Mais au risque de me répéter, quel plaisir de lancer le chargement d’une page, de passer un coup de téléphone ou jeter un oeil à Twitter, de revenir et de voir la page chargée à 100%. Pour la question de Flash, la réponse est : « ça devrait arriver »

Dernier point, la synchro Palm/Ordi. J’ai pas eu le temps de vraiment me mettre à la question (so sorry), je vous invite à jeter un coup d’oeil sur le blog de mon pote Philippe, PalmPre-France ou sur le site officiel de Palm

Pour conclure, je vais répondre à la question que j’imagine que vous vous posez, est il un iPhone Killer ? La réponse est simple, non le Palm Pré n’est pas un iPhone killer mais par contre c’est le premier mobile que je teste que je considère comme une vraie alternative à l’iPhone. L’appareil propose toutes les fonctions modernes que l’on peut attendre d’un mobile en 2010, il a des capacités multimédias, la batterie tiens le coup, il est adapté aux pros, il a des compétences légères mais efficaces en matières de web social, voilà il m’a plu 🙂

Il va être dispo le 27 avril dans tous les shops SFR et ces derniers m’ont affirmé qu’il y aura pleins de Palm Pré en démo pour pouvoir voir et toucher la bête. Le meilleur conseil que je pense pouvoir donner et d’y aller, d’oublier 5 minutes ses références et de jouer avec.

ps : j’ai fait une vidéo que j’ajouterai dès qu’elle sera uploadée et encodée, merci de votre patience 🙂

Si vous avez des questions, je suis à votre disposition 😀