YouTube Red : l’abonnement Google contre la pub [canal+]

Le monde de la pub en ligne fait son mea culpa depuis quelques semaines, notamment depuis la publication du taux d’équipement en adbllocks et leur arrivée sur l’appstore d’Apple.

Mais le monde de l’amusement, la musique en premier, est obligé d’aller vite car le consommateur veut consommer. Spotify et Netflix ont démontré que l’abonnement est un modèle que le public est prêt à embrasser pour obtenir une qualité de service et l’absence de pub.

Le web est donc en train de voir deux modèles s’imposer, le gratuit avec un besoin d’inventer son modèle et le payant s’impose pour ceux qui ont les moyens. Reste que l’on est en train de totalement voir disparaitre Internet dans sa philosophie d’ouverture…

Google va donc proposer contre un abonnement de 10$/mois un accès à YouTube sans pub, l’accès à Google Music (équivalent de AppleMusic ou Spotify) et aussi à des contenus exclusifs et produit maison avec les stars du réseau.

Google est donc le premier à offrir une expérience audio et vidéo en 1 abonnement.

Reste qu’il va falloir voir comment le public va réagir.

– Le public de YouTube est il assez mûr/âgé pour avoir envie de payer ?
– Les contenus payant de Netflix sont des contenus TV, chose que n’est pas encore totalement YouTube, comment le géant va t il faire grossir son offre ?
– Google Music est il séduisant ?

Il semblerait aussi que l’utilisation de la publicité ait monté d’un cran (surtout sur Chromecast où elle est simplement arrivée à coup de 20 secondes de pré-roll) sur YouTube. Google peut il envisager de pousser les gens à soit payer soit manger plus de pubs ?

Google a toujours le temps, du coup, c’est sûr qu’ils vont le prendre pour poser le service, le rendre séduisant et cadrer avec les attentes.

L’offre est en tout cas intéressante au moins dans son association Music + pub, reste plus qu’à Google a capter les contenus de Netflix et on pourra dire qu’Amazon et Apple vont trouver ça désagréable.

YouTube (re)dispo sur iOS [iOS6 -1]

Vous le savez ce soir c’est le grand soir.

Ce que l’on sait un peu moins c’est que les petits gars de chez Apple ont décidé que l’application YouTube ne serait plus une app officielle dans iOS6. Du coup c’est fini à partir de demain, les utilisateurs d’iPhone n’auront plus d’office l’app sur leurs mobiles.

La raison est certainement à chercher du côté de la concurrence qui règne entre les 2 firmes.

Google a donc pris les devant et depuis hier l’application YouTube est dispo sur l’appstore, compatible avec les iPhones à partir du 3GS, il ne s’agit pas d’une version universelle donc il faut attendre encore un peu pour la version iPad.

Si je vous en parle, c’est que c’est une TRES bonne nouvelle pour ceux qui aiment YouTube. La version iOS avait 1 an de retard sur la version Android et ne correspondait pas vraiment aux dernières évolutions du site web. Nous avons désormais droit à une vraie bonne version. C’est un vrai plaisir. Je suis content 😀 .

Au rayon des améliorations, on peut citer … tout. C’est plus fluide, plus agréable, les dernières vidéos de ses abonnements sont en page d’accueil, on glisse sur la droite pour avoir accès à ses chaines, il y a un synchro avec le site qui marque les vidéos « lues » pour s’y retrouver plus facilement.

Pour une fois un désaccord entre Apple et une autre entreprise améliore l’expérience de l’utilisateur sur iOS, et rien que pour ça, c’est un petit événement 😀

Pour la télécharger c’est ici

YouTube : 13 chaines en France, le futur de la TV ? [allinone]

L’annonce a fait le tour des sites d’actualités français hier, c’est donc officiel, Google va lancer aussi ses « chaines Professionnelles » en France dès le mois d’octobre.

Pour l’instant, Google n’a pas vraiment communiqué sur les partenaires identifiés mais des acteurs du secteur de la télévision comme Endemol ou des pureplayers web comme AuFeminin sont sur le coup.

Le principe est simple et efficace. YouTube propose une dotation entre 500 000 et 1 000 000€ pour créer une vingtaines d’heures de programme par an à des créateurs de contenus qui disposent déjà d’une renommée. Il peut s’agir d’acteurs, de chanteurs ou comme indiqué plus haut de spécialiste dans un domaine ou un autre.

Aux USA, il est déjà prévu de voir arriver des chaines de sport avec la NBA, des séries avec les Experts et de nombreuses Stars devraient rejoindre le programme et avoir leur chaine de TV sur YouTube, un total de 100 avait été annoncé. Aujourd’hui on compte parmis les stars comme Rupert Murdoch, Madonna, Tony Hawk ou Felicia Day.

Chad Hurley, co-fondateur de YouTube expliquait il y a peu que l’objectif est que YouTube deviennent ce que la TV par satellite a été pour la TV hertzienne, un bouleversement dans la consommation de programmes.

En créant ces chaines thématiques Google/YouTube va développer des vrais marchés verticaux, spécialisés qui sont l’idéal pour vendre de la pub ciblée. Le ROI est évident et logique, surtout avec le trafic monstrueux que génère le site.

Un autre point intéressant, moins évoqué ces derniers temps est que Google va offrir aux créateurs de contenus de plus en plus d’outils pour organiser et gérer les chaines. Bientôt il devrait être possible de faire plus facilement du direct, choisir des plages horaires payantes et gratuites, proposer des abonnements, offrir de la VOD payante. En gros, YouTube propose toute l’infrastructure imaginable pour créer et délivrer du contenu aux consommateurs.

Dernière étape, faire entrer les TV Connectés et autres box dans les ménages.

Le mois d’août de Google : VoIP, temps réel et vidéo [Empire goes well]

Le mois d’août est un mois comme les autres chez nos copains de Google et ils ont multiplié les annonces et les lancements. Je vais revenir rapidement ici sur quelques une des nouveautés pour commencer.

Première chose lancée il y a quelques jours chez Google, la VoIP dans Gmail. Depuis un petit moment Google prépare son coup, le rachat il y a 2 ans de GrandCentral une startup Franco-américaine spécialisée dans le domaine puis il y a 1 an de la société qui a mis en place le protocole Gizmo5 (un protocole de VoIP). Gtalk la messagerie instantanée maison a été intégré dans Gmail, elle permet déjà de faire des conversation VoIP + webcam avec 1 ami, la nouveauté là c’est que depuis Gmail il est possible d’appeler des numéros de téléphones. Pour l’instant Google vise le marché de Skype mais je me demande si c’est pas une révolution plus large qui pourrait se dérouler sous nos yeux. Imaginez dans quelques mois une application Android Gmail qui permet de recevoir et émettre des appels et vous avez le téléphone mobile 2.0. Les tarifs sont proches de ceux de Skype et il faut bien comprendre que le marché américain est plus intéressant que le notre car ils n’ont pas de « box internet triple play » dans tous les foyers connectés.

Plus proche de son métier, Google Real Time est une annonce intéressante. Il s’agit de la suite du deal signé avec Twitter entre autre sur l’accès aux résultats du réseau social. Real Time permet de savoir en temps réel ce qui se dit/passe sur des mots clés dans Twitter, Facebook et le web. Pas de révolution, pas de surprise mais un outil complémentaire inévitable pour le géant de la recherche. Google alerte peut bénéficier des résultats de Real Time. Je pense que les pros du marketing et les fans de « trucs » seront content de lancement. La vidéo montre bien comment ils imaginent l’usage

Pour finir, on ne peut pas passer à côté de l’annonce de Google via YouTube Movies et la mise à disposition gratuite de 400 films à la qualité relative certes, mais gratuit et en intégralité. Pour avoir testé rapidement, bein, c’est des vidéos YouTube de 1h40. Reste qu’avec l’annonce de GoogleTV et les rumeurs de négociations avec les Majors, YouTube pourrait devenir un énorme VidéoClub en ligne et venir marcher (encore) sur les pieds d’Apple. La concurrence, c’est du tout bon pour nous de toute façon.

YouTube va se lancer dans la location de vidéos [TV2.0]

YouTube a annoncé vendredi que la location de vidéo dans le cadre du partenariat avec le Sundance Film Festival. Pour payer la location du film il faudra passer par Google Checkout la solution de paiement « à la paypal » de la firme.

Pour l’instant pas d’info sur les prix, ni sur les négociations avec des majors donc nous n’avons pas une réelle visibilité sur les éléments qui constitueront ou pas le succès du service.

Webware a ce matin publier quelques captures d’écran du service qui devrait arriver demain.

L’arrivée du couple Google/YouTube dans le monde de la VOD pourrait vraiment changer la donne dans ce petit monde et peut être faire décoller l’usage. J’imagine que pour l’instant les majors du cinéma ne doivent pas trop savoir si elles désirent s’associer avec le géant du web mais Google prévoit déjà de proposer ce mode de distribution à tous les créateurs de contenus, la TV2.0 frappe à notre porte.