Google Starline : vidéo volumétrique ou hologramme ? [Google IO]

Il y a quelques jours Google organisait sa grande conférence annuelle la Google I/O, cette conférence a pour objectif de présenter les grandes avancées du groupe et ses objectifs pour le futur proche.

Si on a appris des choses intéressantes sur LAMBda sont nouveaux projets d’intelligence artificielle, sur les futurs locaux écologiques, sur Android 12, Materiel You ou encore sur le futur de Google For Works, la vidéo qui a fait le buzz est celle de Starline. (j’en parle d’ailleurs dans mon podcast)

Starline est donc un projet qui vise à améliorer la qualité de nos visio-conférences, mais pas en ajoutant de la 8K ou une meilleure qualité des couleurs mais en donnant de la profondeur à ce que nous voyons.

Le procédé n’est pas nouveau et peut être résumé par le terme vidéo volumétrique. Apparu il y a quelques années, la vidéo volumétrique avait fait parlé d’elle en 2019 au CES et avec l’annonce du volumetric studio d’Intel mais depuis… presque plus rien.

L’idée est comme vous l’avez deviné de filmer sur scène avec sa profondeur de champs, d’abandonner l’image plate pour lui donne un relief, celui que l’on expérimente avec nos yeux dans notre quotidien.

Techniquement une vidéo peut être réalisée à partir du moment où l’on commence à filmer avec plusieurs caméras et avec les bons outils.

Il faut aussi en général ajouter aussi un LIDAR, ces radars que l’on trouve désormais sur toutes les voitures mais aussi sur les derniers smartphones haut de gamme.

En combinant une image vidéo, un LIDAR et un algorithme on peut commencer à avoir un résultat spectaculaire.

Une fois le contenu, il est question de le diffuser, la vidéo volumétrique a d’abord un intérêt en VR où du coup le spectateur peut se placer où il veut, cela fonctionne aussi en AR mais ce que propose Google avec Starline est plus « simple » en même plus facile à comprendre, l’écran qui diffuse la vidéo semble avoir un traitement particulier pour renforcer l’impression de profondeur.

J’avoue que j’ai encore trouvé d’information sur cet écran, mais au cours des années, j’ai pu voir plusieurs solutions : on peut penser au système de pyramide avec un vidéo projecteur comme on peut voir pour des démo de produits, on peut imaginer aussi de projeter sur un gaz (ou de la vapeur d’eau)… Bref, il y a pas mal de techniques à l’étude pour donner corps mais rien aujourd’hui de parfait.

Vous l’avez compris, nous sommes bien sur le chemin qui nous amènera à utiliser des hologrammes dans notre quotidien et rien que pour ça, j’ai hâte d’être dans le futur.

Le site https://blog.google/technology/research/project-starline/

2 réflexions sur « Google Starline : vidéo volumétrique ou hologramme ? [Google IO] »

  1. Ca veut dire qu’il va falloir trouver un moyen de brancher son robot-aspirateur avec lidar sur son ordi en synchro avec la webcam pour avoir la profondeur… c’est chaud !!! 😀

    1. haha, en effet, ça va demander un peu de logistique mais c’est le FUTUR 😀

Répondre à Nico Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close