Returnal : une aventure spatiale exclusive sur PS5 [avis]

Voilà, j’ai passé des heures sur Returnal et je pense que je peux essayer de vous donner quelques indices sur un jeu pour le moins original.

Mais avant, pour ceux qui n’ont pas suivi, Returnal en quelques mots.

Returnal c’est la 1ere vrai nouveauté exclusive de la PS5, un nouvel univers et une nouvelle héroine et même un nouveau genre de gameplay.
Le jeu nous place aux commandes d’un vaisseau qui s’écrase sur une planète inconnue, une fois debout, il sera question d’explorer la planète et de comprendre ce qui s’y passe.

L’histoire et le background sont plutôt riches même si il ne sont pas nécessaire pour apprécier le jeu.

En terme de gameplay, il s’agit d’un nouveau cocktail. La vue est à la 3ème personne / TPS comme dans tous les jeux d’aventures récents et il s’agit de nettoyer des salles les unes après les autres.
Pour nous aider dans cette tâche, le joueur ne peut avoir qu’une seule arme qui a un tir principal et un tir secondaire puissant mais avec un cool down.



Le jeu ajoute à cela 2 autres types de gameplay.

D’abord, à la différence de nombreux jeux d’action, les affrontements sont proches de l’esprit d’un shoot them up, en effet, les ennemis lancent des projectiles colorés qu’il faut éviter pour garder sa vie mais aussi un multiplicateur de dégâts qui offre un avantage important.

Ensuite, le jeu est un rogue-lite, cela signifie que l’échec va vous renvoyer au début du jeu et qu’il faudra pour finir victorieux enchainer un run parfait. Mais la sanction n’est pas totale car en franchissant des étapes ou battant des boss le jeu offre des optimisations/améliorations qui vont durer entre chaque mort, une arme de melée ou encore un moyen d’utiliser des raccourcis… Bref, mourrir c’est aussi faire évoluer sa connaissance du jeu et bénéficier de temps en temps d’un bonus.

Enfin, il est possible de ramasser des objects qui à chaque fois proposent un équilibre risque/bénéfice qu’il faut gérer. Une sorte de parasite peut donner la capacité de gagner de la vie en continue mais en échange va faire baisser la puissance de l’arme quand vous êtes immobiles, ce système de « dysfonctionnement » peut être réparé en effectuant des actions comme tuer un certains nombres d’ennemis, trouver un autre items… C’est une partie du jeu que l’on apprend au fur et à mesure et qui peut avoir un impact notable sur le run. J’ai beaucoup lu que la prudence était de mise sur ce sujet et j’applique ce conseil 🙂

J’imagine que ça reste un peu flou, donc pour résumer :

On débarque sur la planète, on dégomme des monstres nombreux et plutôt agressifs, en évitant des projectiles on évite le game over mais on gagne un bonus de dégats ce qui impose de bouger dans tous les sens. Souvent on échoue et du coup on repart au début.

Plus clair ? 🙂

J’ai passé pas mal d’heures sur Returnal et l’une des raisons principales est que son gameplay est super addictif, c’est vraiment dur de ne pas « en faire une dernière »… Et même si les runs sont assez longs le feeling manette en main est tellement accrocheur que l’on veut encore avoir la petite dose d’adrénaline.

Une autre raison qui pousse à relancer le jeu c’est la curiosité, celle de voir un peu plus de ces décors gothiques et très inspirés d’Alien, de voir de nouvelles salles, de nouveaux monstres, de nouveaux pièges… Bref d’explorer et de se régaler les yeux. Returnal n’est pas un jeu impressionnant de prime abord, c’est pas en le lançant devant vos potes qu’ils jalouseront votre PS5, par contre sur la durée, en connaissant un peu plus les entrailles, on réalise à quel point il est joli dans ses détails et que si le jeu est si sombre c’est pour coller à l’histoire mais aussi pour assurer de la lisibilité à son gameplay.

D’ailleurs sur la partie technique, rien à dire, jouer en 60 images/seconde ça donne des ailes, le jeu offre une sensation de fluidité que j’ai rarement ressenti, ça va vite, ça bouge, sans saccade, vraiment très très plaisant. Je pense que ça pose même des bases pour le futur et je me demande comment je vais réagir en jouant à un jeu d’action en 30 images/seconde.

La PS5 fait aussi des merveilles sur le sujet du respawn, lorsque l’on échoue, on se retrouve en 2s à bord du vaisseau qui s’écrase et il ne faut pas plus de 10 secondes pour être prêt à repartir pour un run. (clairement un des trucs qui n’aide pas le symptôme déjà évoqué plus haut du « encore une dernière »). J’avoue c’est assez dingue, ça laisse presque pas le temps de respirer entre deux sessions.

L’aspect le plus débattu de Returnal depuis sa sortie est sa difficulté. En effet, il faut faire preuve d’une bonne dose de patience pour avancer et progresser et cela ne sera pas du goût de tout le monde. D’ailleurs on peut voir que les amateurs de Souls diront que la difficulté est raisonnable, là où le joueur qui aime les jeux d’action/aventure va se retrouve pris au dépourvu face à l’absence de pitié du jeu 🙂

Pour ma part, je vais être franc, je trouve le jeu difficile cependant la technique globale, la direction artistique et l’univers Sci-Fi m’ont donné beaucoup plus envie de m’accrocher que sur Demon »s Souls et son univers medieval fantastique. Le fait d’être un univers plus dans mes goûts rend l’expérience plus douce. (enfin un peu plus douce).

Conclusion

Returnal est un beau jeu, à la technique impeccable et à l’histoire intrigante, la difficulté est clairement un frein pour ceux qui veulent une aventure plus linéaire mais pour ceux qui s’accrochent c’est évidement un plaisir que de se dépasser.

C’est jeu que je relance très très régulièrement et que je veux terminer, j’ai envie d’en voir le bout et surtout d’en voir un maximum.

Si vous avez une PS5 et que vous avez envie de repousser (un peu) vos limites, Returnal est incontournable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close