L’avion électrique pour 2019 [BelieveEcanfly]

Les véhicules électriques sont désormais des objets de notre quotidien, du skate à la voiture tout ce qui roule devient électrique. Mais pour les israéliens de Eviation, il est évident que les objets volants doivent suivre la même voie. 

Ils sont donc en train de finaliser leur premier avion 100% électrique. 

Alors clairement, le premier modèle à venir fait de sacrés promesses : 

9 passagers

450km/h

1 000 km d’autonomie

Les habitués des avions diront que 1000km c’est pas assez pour les voyages internationaux, mais ce n’est pas (encore) l’objectif de la société, leur but c’est le voyage régional (au sens des US), pour nous européen, 1000km ça commence à faire, en gros, c’est la distance Paris – Barcelone.

Il y a aussi partout dans le monde et pistes privées qui permettent à de petits appareils de se poser. Pour avoir un peu connaissance du maillage en France, avec ce type d’appareil il est possible d’aller où on veut très facilement. 

Bien sûr, impossible de trouver un prix sur le site mais au delà de cela c’est surtout la course vers l’aviation électrique qui est lancé avec de fait une diminution des coûts d’exploitation et bien sûr la réduction des prix.

Un petit gout d’un bon futur quoi.

Pour se balader sur le site : https://www.eviation.co

keynote septembre 2018 : iPhone et Watch

Donc hier soir, Apple a fait des annonces concernant l’Apple Watch et les iPhones. Je vais vous remettre les prix et dispo, comme d’hab tous les sites internets (même spécialisés en people et en Android) ont publié un avis sur la question. 

Pour commencer parce qui intéresse tout le monde : les iPhone

3 modèles. 

Le XS : évolution du X, il améliore un peu tout, sans toucher au design. C’est a priori le mobile que Apple va pousser à fond, il est LE iPhone pour cette année.

Globalement, c’est la même conclusion que pour toutes les sorties de S, ceux qui ont la version X peuvent attendre l’année prochaine sauf si c’est leur petit plaisir et qu’ils ont l’argent.


Le XS Max : là on parle de matos sérieux (comme le prix). Il est presque aussi grand que l’iPad Mini (-1,9cm), propose un appareil photo de haute qualité et une option à 512Go… Là c’est le rêve des amateurs de grands écrans, c’est le haut de gamme de la marque.

Le XR : La version entrée de gamme du design avec l’encoche. Un écran LCD et non Oled, 1 seul APN et une variété de couleurs. Je suis assez sceptique sur ce modèle, je pense qu’il est destiné aux opérateurs qui vont pouvoir faire des packs plus agressif. 

A noter que les iPhone 7 et 8 sont toujours dispo et qu’il y a désormais 1 modèle sous les 500€ (amazing). 

Nouvelle assez intéressante la e-Sim qui va permettre de gérer une 2ème carte SIM virtuelle dans son iPhone Xs et Xs Max et XR, c’est assez cool parce que nous sommes de plus en plus nombreux à avoir 2 téléphones (pro/perso) et c’est juste pénible de gérer 2 mobiles.

Je pense qu’Apple gère toujours hyper bien son évolution de gamme, le XS est exactement ce que l’on peut attendre, il ne fera pas rager les proprios de X et pourra faire basculer certains. Le XS Max dispose de sa population, rien à dire. Le XR comme évoqué plus haut est pour moi un peu décevant sur son rapport qualité/prix. Mais il faut voir à 2 ans, quand la gamme sera uniquement composé de mobile à encoche et que ça sera lui qui sera à 499€. 

Enfin à la question du prix, je vais répondre comme d’hab. 

  • Non un smartphone n’est pas un simple téléphone c’est pour 80% des gens l’outils principal pour se connecter au web, à leurs services, réseaux (famille/pro/sociaux), c’est l’appareil photo, la musique, les vidéos, les podcasts, les jeux, préparer ses voyages, gérer ses comptes… Bref. 
  • Les prix sont dingues. Donc vous achetez que si vous avez les moyens. POINT. (Y a désormais de super bons mobiles Android à 400€)  Par contre, je trouve que c’est vraiment étonnant de voir comment les gens suivent, surtout en France où il y a encore 10 ans, les opérateurs donnaient les mobiles. Mais bon, au risque de me répéter c’est devenu un outil, un couteau suisse…
  • On en parle pas il y a aussi le monde pro qui doit jouer dans cette histoire de prix, il y a beaucoup d’entreprise qui ont choisi Apple pour leur parc mobile et du coup, elles sont un peu prisonnière du système.

Du coup, si j’avais à choisir ça serait le XS 64Go mais je pense que je vais passer mon tour cette année 🙂 

Autre annonce d’hier la AppleWatch 4. Un écran plus beau, une montre plus fin, a priori un hardware revu en profondeur et surtout un gros signal du côté des 50 ans et + avec du matos très précis pour surveiller son coeur et signaler automatiquement une chute. 

Petit à petit Apple pousse sa montre comme un device encore plus personnel que le mobile. Là encore Apple baisse les prix de la V3 en dessous de 300€ pour séduire un nouveau public et offre dans la V4 de quoi faire plaisir aux clients de la marque. 

En conclusion, je dois bien dire comme d’habitude. Apple gère son avance en terme d’image et de marketing. Les produits évoluent tranquillement et répondent aux envies des consommateurs. Reste encore une fois cette histoire de prix, il va quand même falloir arrêter d’augmenter tous les ans parce qu’il y a un moment où même les fans ne pourront plus suivre. 

Ma Fille [cinema]

C’est la rentrée ! Et quoi de mieux que de commencer l’année en allant voir de bons films au cinema et donc de vous reparler de Ma Fille que j’ai pu voir en avant première la semaine dernière.

TL;DR : vous pouvez aller voir le film c’est vraiment très bien.

C’est l’histoire d’un homme qui va à Paris pour retrouver sa fille qui ne donne plus de nouvelle. Il décide alors de partir avec sa seconde fille pour lui faire découvrir un petit peu de la capitale et bien sûr chercher sa soeur.

Le duo d’acteur Roschdy Zem et Natacha Krief fonctionne à merveille, lui pris au piège de son histoire et de ses repères culturels et elle tout en fraicheur, en émotions et en enthousiasme.

Le film n’est pas trop « dur », il ne s’embarrasse pas de scène trop forte mais plutôt d’un enchainement délicat de séquences qui m’ont embarqué.
La tension monte au fur et à mesure du voyage pour enfin libérer juste ce qu’il faut de pression pour que même quelques jours plus tard le film continue à flotter dans mes pensées.

Le film offre plusieurs niveaux de lecture mais bien évidement c’est la relation père-filles (enfants) qui est centrale avec la naissance d’une nouvelle complicité au delà des mots.

Je vous invite à aller au cinéma demain (12 septembre) et à défendre un film intelligent et touchant.

Allez y !

Vacances et un peu plus [blogger’s life]

Hello.
Voilà. 27 juillet 2018. Il est temps de prendre des vacances.

Cette année de veille technologique aura été comme prévu intéressante mais pas assez relayé sur le blog 🙂

J’ai pourtant eu l’occasion d’aller au CES en janvier et à l’ISE en mars, MagicLeap a annoncé son matériel pour bientôt, Oculus attaque l’entrée de gamme avec le GO, WhatsApp et Instagram dominent le jeu en occident pendant que FB souffre… La 5G est la nouvelle promesse, la réalité augmentée by Google et Apple via nos mobiles commence à vraiment avoir de l’allure, les robots compagnons n’arrivent pas encore et la domotique bousculé par Google et Amazon donne des nouveaux signes de vie. Uber va proposer des trottinettes électriques et la question philo de la fin de l’année sera : faut il détruire les trust des GAFAM au risque de laisser encore plus de place pour les BATX…

Record de résumé je pense !

De mon côté perso, LA nouvelle c’est que je quitte Lonsdale aujourd’hui.
Après 4 ans de service, de sujets passionnant, d’aventures humaines, de super projets et bien sûr de chouettes soirées, il est temps pour moi de changer.
Je suis arrivé à Paris il y a maintenant 10 ans et ce que j’aime ici c’est l’énergie permanente, le mouvement, ce rythme un peu dingue qui pousse plutôt les gens à partir en général. Moi, pour l’instant j’aime ça 🙂

J’ai besoin d’un nouveau challenge, de me remettre en question, de voir de nouvelles choses, de continuer à me faire de l’expérience et aussi à m’ouvrir un peu plus encore sur le Monde.

Je n’annoncerai ma nouvelle affectation qu’à la rentrée, en attendant, c’est les grandes vacances en famille, je vous souhaite donc un très bel été et à très bientôt pour de nouvelles aventures.

Live long & Prosper.

Legendary Eleven : encore un peu de foot ? [Predator kick]

Dans la bataille du foot sur console il y a 2 grands acteurs, FIFA et PES. Chaque année, les nouvelles versions de ces jeux sont plus pointues, finies, spectaculaires… Et bien sûr, cela fait la joie des fans de foot virtuel.

Mais il manquait une alternative, pour les amateurs de jeux à pratiquer entre amis, un jeu fun et sans trop de prise de tête. Et vous l’avez compris, ce jeu existe et c’est Legendary Eleven.

Legendary Eleven est développé par les espagnols de Eclipse Games (site) et est dispo sur Steam et Nintendo Switch. Il arrive sur PS4 et Xbox One en septembre si tout va bien. Enfin, il coûte la modique somme de 9,99€.

Le pitch est simple, un voyage dans le passé avec les équipes nationales, les joueurs n’ont donc aucun lien avec les stars de ces dernières semaines, ici, seul les noms des pays et les couleurs des maillots sont réels.
En terme de modes de jeux, c’est assez simple. Un 1v1, des coupes par continent et enfin la Coupe du Monde.

En réalisant des matchs en solo, il est possible de débloquer des cartes. Ces cartes permettent d’accorder des bonus à son équipe. Avant un match, chaque joueur est invité à en choisir 4 qui vont par exemple, permettre aux défenseurs de courir plus vite, de faire des tacles plus loin, de débloquer des supers frappes si son équipe est menée de X buts… De quoi bien chambouler une partie et ajouter une bonne dose d’arcade dans les matchs.

Une fois la partie lancée, on est pas trop perdu, les boutons sont classiques ainsi que les actions réalisables par les joueurs, on centre, on passe, on tacle, du foot quoi. Les sensations sont bonnes et même sans expérience d’un jeu de foot il y a moyen de s’amuser vite.
J’ai testé sur mes garçons (5 & 7 ans) et pour leur première expérience de foot virtuel nous nous sommes bien amusé. Bien sûr c’est surtout le grand qui en a profité…

Comme vous l’avez compris, il s’agit ici d’un jeu d’arcade, le but est de marquer plus que son adversaire, les gardiens ne sont pas vraiment mis en avant et je ne parle même pas de l’activation du « predator kick » un tir qui rentre à tous les coups.

Techniquement, sur Switch, ça va. Graphiquement le choix de la DA peut être discuté mais franchement moi ça me va, seul reproche, tout est un peu sombre ce qui peut nuire parfois à la lisibilité sur le petit écran de la Switch. Je n’ai noté aucun ralentissement, baisse de framerate ou de bug technique qui viendrait gâcher l’expérience. Après l’IA est elle aussi un peu en retrait, pas toujours facile de comprendre qu’elle est son niveau qui peut vraiment varier sur un match. Cela étant, le challenge est là et je me suis laissé prendre déjà quelques heures en solo.

Mon seul regret, c’est l’impossibilité de jouer à 2 contre l’IA, voire même à 4… ce n’est pas prévu, tant pis.

En conclusion, je dirai que je cherchais un jeu de foot pour jouer avec les copains et les enfants, facile à prendre en main et pas trop cher. Legendary Eleven coche toutes les cases, pour 10€ il offre vraiment de quoi s’amuser et cela sans se prendre la tête. Je pense qu’il va beaucoup tourner cet été sur ma console.

ps : le Predator Kick fait référence au tir innarétable disponible dans Adidas Power Soccer sorti en 1996 sur PlayStation