Pokémon Epée & Bouclier : mon premier Pokémon [Switch]

Et ouais, il aura fallu arriver en 2020 pour que enfin j’ai l’occasion de jouer à un jeu Pokémon de A à Z. Et il aura fallu la sortie de Pokémon Home (le service d’échange et de stockage en ligne) pour que je me décide à publier cet article…

J’avais croisé les aventures de Sasha il y a longtemps, mais pour le coup, ici, j’ai passé un peu moins de 20h à me balade dans Galar (la nouvelle région à explorer) et bien sûr à récolter les badges pour devenir un Maître Pokémon.

Comme vous l’imaginez, comme c’était mon 1er Pokémon j’avais pas trop de réflexes et de points de comparaison, du coup je juge le jeu par rapport aux jeux que je connais. C’est pour ça par exemple que je peux me permettre de le trouver très rigide pour un jeu d’aventure et j’ai un peu râlé d’être trop sur des rails.

D’un autre côté, j’ai passé un très bon moment à jouer à ce jeu. Je ne l’ai pas lâché du début à la fin et j’étais content d’en voir son terme.

Pour revenir aux bases, en me disant que peut être que si vous me lisez vous êtes dans le même cas que moi et vous vous demandez, dois je (m’)investir ? Tout commence dans un petit village dans une campagne de style britannique. Vous êtes un enfant et avec votre meilleur pote vous démarrez votre carrière de dresseur Pokémon. Bien sûr rapidement vous aurez droit de choisir un des trois Pokémon de départ et de commencer à vous faire votre équipe.

Dans Pokémon vous avancez de ville en ville, capturez des Pokémons sauvages en les affaiblissant dans un combat et en lançant une Pokéball puis vous affrontez d’autres dresseurs pour finir par affronter le meilleur dresseur du coin. Chaque affrontement fait monter le niveau de tous vos Pokémons avec des bonus pour ceux qui ont combattu. De fait ils deviennent plus endurant et plus fort.

Comme les Pokémons ont des classes Eau, Terre, Feu, Plante, Electricité… certains sont plus forts que d’autres dans certaines situations. Le rôle du joueur est donc de faire monter en niveau mais aussi de composer une équipe capable d’affronter la plupart des menaces.

Comme je le disais dans mon intro, j’ai trouvé la ballade très plaisante et le leveling comme les affrontements sont amusants. Mon manque d’expérience a fait que j’ai mis du temps à faire tourner mon équipe de peur de pas avoir le bon level mais au final ça n’a pas été critique. D’ailleurs je dois dire qu’en faisant cherchant à avoir une collection raisonnable de Pokémon, j’ai pu terminer le jeu sans avoir à farmer.

Dernier élément nouveau de gameplay, le Gigamax qui offre la possibilité lors des combats d’arène de rendre son Pokémon géant et donc de décupler sa force et sa resistance, par contre, ce n’est qu’1 fois par combat.

Du côté de l’histoire, c’est OK, c’est pas dingue mais clairement une fois embarqué on a envie de savoir la fin et la conclusion.

Que vous connaissiez ou pas les jeux Pokémon, cette aventure Epée et Bouclier coche toutes les cases du jeux d’aventure et de collection. Bien qu’un peu bavard parfois et avec un challenge raisonnable il m’a offert de belles heures de jeux.

Notez que je ne parle pas du DLC qui ne m’attire pas, je suis pas assez fan et encore moins de la nouvelle aventure, Donjon Mystère qui arrive et dont la démo m’a calmé direct.

Comme d’hab, vous pouvez écouter mon avis dans l’épisode 6

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.