Haven Park : l’aventure pour tous sur Switch et PC [PiouPiou]

C’est en jetant un oeil sur Twitter que je suis tombé sur le très joli trailer de Haven Park. 

Le graphisme délicat, l’effet de flou et les jolies lumières m’ont intrigué.

Je suis rapidement tombé sur le site (https://havenparkgame.com/) et j’ai réalisé que le jeu était l’oeuvre d’une seule personne –Fabien Weibel – qui a souhaité offrir aux joueurs un jeu d’exploration tout en douceur.

Dans Haven Park, vous jouez Flint, un courageux oiseau qui doit aider sa grand-mère a entretenir une ile afin d’accueillir des campeurs. Comme souvent dans ces cas là, il faut récupérer des ressources (bois, métal, tissu…) disséminées le long de son chemin pour réparer les choses cassées et pour construire des campements confortables. Le jeu impose uniquement le type de bâtiment, le joueur peut choisir dans un inventaire afin de faire en sorte que chaque endroit soit différent.

Mais le but de Haven Park n’est pas vraiment de créer le plus beau camps, on est pas dans Animal Crossing, ici les camps servent à attirer des visiteurs qui donneront à Flint des missions à accomplir comme trouver tel ou tel objet ou réunir une collection d’un élément.

Ce qui agréable avec Haven Park c’est que l’exploration est vraiment encouragée, la carte est assez sommaire et impose au joueur de mémoriser les lieux. Je vous rassure c’est très simple grâce aux chemins et aux panneaux. L’intérêt c’est que l’on ne passe pas son temps à suivre une flèche pour savoir où aller.

D’ailleurs la prise en main est vraiment simple, le stick pour se déplacer,  un bouton de saut, un bouton pour accéder à l’inventaire et un bouton d’action, qui fait aussi faire « piou » à Flint (et ça c’est vraiment mignon)

Il y a aussi un enchainement de quête qui vont conditionner l’accès à certaines zones, d’ailleurs petit conseil qui n’est pas un spoiler, quand vous arrivez à la Tour Noire, monter au somment et lisez le livre. Je suis resté bloqué un moment avant de piger… C’est aussi là que mon fils de 8 ans a été découragé alors qu’il prenait du plaisir à se promener partout sur l’ile. (Et l’énigme est vraiment plus dure que le reste, c’est assez étonnant). 

Si on enlève cette énigme, le jeu est facile et encourage donc à la promenade, sans stress, sans combat, on se laisse porter par l’envie de trouver tous les camps, je résoudre un maximum de défis. Il est possible de finir la quête principale en 3/4 heures et de passer 1 ou 2 heures de plus pour aller à 100%

En conclusion je dirai que Haven Park est vraiment un jeu très agréable à parcourir, un joli ballade qui aurait gagné à développer un peu son histoire et surtout à supprimer le passage évoqué plus haut pour garder son côté exploration en douceur.

C’est un jeu que je conseille chaleureusement il peut être un bon point d’entrée pour les joueurs pas trop aguerris et les enfants à condition d’être pas trop loin pour les aider quand ils se sentent perdu.

Faites le et partagez le, je pense que ça peut être un joli moment de partage. 

Je vais de ce pas débloquer mon fils de 8 ans et pousser celui de 10 à se lancer dans l’aventure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close