Wolfenstein Youngblood : fps et dystopie [Test]

Parler de Wolfenstein youngblood est un peu problématique pour moi pour 2 raisons. D’abord parce que je réalise que finalement j’ai assez peu d’expérience sur les FPS sur console et parce que je joue très peu aux titres AAA.

Bon, en vrai, des FPS j’en ai fait des centaines depuis Duke Nukem 3D en 1996 et Apex legend il y a 2 mois mais l’utilisation de la manette reste un peu mystérieuse pour moi dans ce contexte. Sur le deuxième point, je cherche les coups parce que j’ai joué sur Switch et donc j’ai pas la master race version.

Malgré tout je vais essayer de vous aider à savoir si oui ou non vous devez acheter Wolfenstein youngblood.

Le truc le plus dingue avec les Wolfenstein c’est l’univers dans lequel il se déroule. En effet, le jeu se passe à notre époque mais dans un monde dans lequel l’Allemagne Nazi a gagné la guerre et domine l’Europe. Heureusement -haha- de l’autre côté de l’Atlantique, l’Amérique – diminuée – aide la resistance.

En plus de ce contexte politique étonnant, l’évolution des technologies a aussi connu son lot d’innovations et on retrouve un petit goût Steam Punk par exemples avec les dirigeables géants qui survolent la ville. En parlant de ville, le jeu se déroule à Paris et pour les locaux c’est toujours amusant de voir une vision déformée de la ville où on réside.

Je profite de l’occasion pour saluer le travail sur les graphismes sur la Switch qui pour de la 3D réaliste s’en sort vraiment très bien. En version portable comme en docké j’ai g trouvé le jeu joli. Le seul bémol pour les objets/armes dans l’inventaire qui semble avoir des problèmes à charger les textures. (il y a un patch déployé hier le 7 août 2019 mais j’ai pas encore fait la MAJ car pas encore dispo sur Switch).

Wolfenstein youngblood nous propose de sauter dans la combinaison d’une des deux filles de B.J. Blazkowicz (héros du précédent opus) et d’aider la résistance. La grande originalité du jeu repose sur le binôme entre les deux soeurs qui seront en jeu ensemble en permanence et partageront une partie de leur vie, si l’une des deux meurt, c’est game over.

De fait, le jeu est multi-joueur coop dans l’esprit et c’est vraiment comme cela que le joueur profitera de la meilleure expérience. Il existe d’ailleurs une édition Deluxe qui propose le Buddy Pass qui permet de jouer avec un pote même si il n’a pas le jeu. Il a juste à télécharger la démo et de se connecter et vous avez la possibilité de faire tout le jeu ensemble. Attention quand même la co-op n’est pas cross-platform.

En solo, c’est l’IA qui contrôle votre soeur et globalement elle gère pas trop mal, elle évite de se mettre au milieu des tirs ennemis mais globalement le jeu reposera vraiment sur les skills du joueur.

J’ai joué en difficulté normale et j’ai quand même trouvé le jeu assez exigeant, il n’est pas possible de foncer dans le tas et courir partout, on est pas dans Doom ! Le gameplay repose pas mal sur le principe de zones à nettoyer avec en général un peu d’infanterie et quelques supers soldats plus coriaces. Parfois des armes plus puissantes seront à dispo mais souvent il sera plutôt question de jouer avec le décors et le couvert.

Le jeu offre aussi un petit côté progression / XP où au fur et à mesure il va être possible d’améliorer son équipement, je parle des armes mais aussi la super combinaison du futur dont sont équipées les jumelles. Le métro de Paris est utilisé comme moyen de transport rapide dans la ville et est aussi le repère de la résistance. Dans le QG il est possible d’échanger avec des NPC, d’améliorer ses compétences mais aussi d’accepter de nouvelles missions en marge de l’intrigue principale.

J’ai passé un bonne dizaine d’heure pour l’instant sur YoungBlood, le jeu est nerveux et le challenge bien présent. J’ai pas encore pu tester le multi mais je pense quand même faire le test d’ici la fin de l’été. Globalement je m’amuse bien quand je lance le jeu même si je suis pas d’humeur à jouer à la guerre en ce moment.

Je pense que le jeu a de solides arguments pour les amateurs du genre et encore plus pour ceux qui ont un frangin/pote(s) avec qui s’amuser direct. Il faut quand tenir compte de l’ambiance graphique globale du jeu pour voir si ça va coller, mais 2 mins de trailer devrait vous décider.

Bref, un bon FPS qui devrait plaire aux amateurs notamment sur Switch où on ne trouve pas beaucoup de jeu du genre.

Le jeu est dispo sur Pc, Mac, PS4, XboxOne et Switch, le site officiel est là https://bethesda.net/en/game/wolfenstein-youngblood

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.