CES 2020 : résumé rapide [feedback]

Version condensée de mon feedback du CES, si vous êtes intéressé par une présentation pour votre boite de 1h/1h30 en Français ou Anglais faites moi signe.

Comme je l’évoquais il y a quelques semaines c’était mon 4ème CES en 4 ans. Je trouve intéressant cette récurrence dans les visites parce que cela permet de voir l’évolution du salon, petite difficulté cette année les différences sont de plus en plus subtiles.

Après avoir parcouru presque 50km en 4 jours, voici quelques remarques :

La 8K avait une belle place cette année, c’est toujours le cas, mais j’ai trouvé que cette année on pouvait sentir qu’elle était prête à arriver, probablement boosté par les JO qui seront le 1er évènement à l’utiliser.
Reste que pour nous, utilisateurs finaux, ça reste un peu gadget.
En effet, il faut des écrans vraiment très grands pour en profiter et les contenus restent très rares. A noter aussi que les créateurs de contenus avancent tranquillement car pour eux les conséquences sont énormes, changer le matériel mais aussi toute la partie montage qui demande toujours plus de ressources.

La santé et le bien être connecté sont des sujets très présent au CES. Le sommeil semble être le domaine le plus dynamique car sa place est toujours importantes, en terme de m2 comme de nombre de produits.
Les aides auditives, les piluliers connectés, les bracelets/montres de fitness qui ont tous occupé de la place au CES sont en déclins, le business généré ces derniers années a eu un impact sur le nombre d’acteurs.
Le chinois Amazfit présentait quand même des nouveaux trackers et se joint à la bataille des installations connectés pour faire du sport à la maison.
La nouvelles catégorie populaire est celle des SexToys, étonnant après la polémique de l’an dernier mais aussi la preuve d’un marché qui se porte bien.
Enfin La bizzarerie de cette année était l’omniprésence des brosses à dents connectées aux smartphones.

Les écrans souples ont aussi fait leur 2ème CES, si rien n’a changé depuis l’année dernière, il semblerait que la technologie s’approche de la maturité, chez Royole, le pionnier on pouvait voir les écrans flotter dans l’air sous l’effet de petits ventilateurs.
LG a (re)présenté son écran enroulable qui fait toujours rêver mais qui n’est pas encore disponible à la vente.

Les robots conservent leurs rôles de figurants technologiques sauf peut être celui de Samsung, qui avec ses airs de BB8 est très mignon. Par contre il pose quand même des questions sur le monde dans lequel on vit pour avoir « besoin » de se genre d’appareil.

Côté IA, on reste dans le marketing, le CES n’est peut être pas le lieu pour creuser le thème ?
Samsung présentait Néon sont IA-réaliste et le résultat a déçu parce que sans réel fond. Mais comme avec son robot, la vision du monde de demain de Samsung reste très perturbante.

Le CES est aussi un salon dédié à l’auto et à la mobilité, évidement c’est le Uber volant créé par Hyundai qui a fait le buzz mais on pouvait voir de nombreux véhicules électriques, autonomes ou les 2.
Quelques trottinettes et vélo électriques étaient aussi visibles mais rien à signaler de particulier.
Honda présentait par exemple un système de batteries universelles assez intéressantes qui fonctionnent autant pour la maison que pour des petites véhicules électriques.
Pour les américain c’est la présentation de la Mustang électrique qui a été un choc.

La maison connectée est aussi un gros sujet du CES, en France mon favori est Enki qui propose une plateforme sur laquelle il est possible de tout connecter (ou presque). Le CES faisait la part belle à la sécurité (caméras, serrures, capteurs…) et ouvre de plus en plus la porte de notre salle de bains, avec les miroirs mais aussi les douches connectées.

Côté, VR/AR, pas d’innovation voire même un ralentissement dans le développement technique, il y avait des choses côté jeux vidéo mais vraiment rien de dingue (surtout par rapport à l’année dernière).

Enfin, le dossier qui devrait prendre de la place mais qui se développe pas c’est le durable et l’écologie. Bien sûr il y a des initiatives mais elles sont tellement peu nombreuses que c’est préoccupant.

Etre au CES, c’est une ballade dans une bulle où se mélangent business, électronique, avancées techniques et une vision du Monde, souvent individualiste, un peu dénué de plaisir avec le tracking de tout et de plus en plus assisté par la robotique. Tout n’est pas à mettre du côté du pessimisme, c’est une expérience très stimulante et comme on peut le voir sur la VR par exemple après une entrée fracassante il y a 4 ans l’évolution technique comme l’adoption est très lente au final. Les rêves des industriels ne sont pas toujours en accord avec les attentes des consommateurs. Prochaine salon à surveiller le NRF mais malheureusement je n’y serai pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close