Les 5 niveaux d’automatisation d’un véhicule [memo]

Voilà que l’Allemagne passe à l’attaque sur le sujet des voitures autonomes, en effet, le législateur va autoriser les véhicule autonome de niveau 4 à circuler sur son territoire à partir de 2022 selon TNW.

Du coup, je me suis demandé ce que ça voulait dire et à quoi peut bien correspondre ces niveaux et combien il y en a.

Niveau 0 : 0+0= pas d’autonomie du véhicule, il peut y avoir des aides, comme l’ABS mais c’est l’humain qui doit agir.

Niveau 1 : La voiture a des aides mais elles sont toujours sous la surveillance du conducteur qui a la responsabilité du pilotage, dans cette catégorie il y a les régulateurs de vitesse qui se calquent sur la voiture de devant par exemple.

Niveau 2 : Là on parle de ADAS, (advanced driver assistance systems) c’est ce que l’on trouve dans les Tesla (aujourd’hui en septembre 2020) avec l’Autopilot, ici la voiture gère le pilotage, le freinage et l’accélération mais la présence d’un pilote est nécessaire et celui ci peut reprendre le contrôle à tout moment.

Niveau 3 : Dans ce cas là, la voiture peut prendre certaines décisions par elle même comme doubler un véhicule trop lent, cela car elle possède des capteurs qui lui permettent d’interpreter l’environnement. Bien sûr un pilote est toujours nécessaire pour superviser.
Le premier véhicule de niveau 3 devrait être vendu par Audi bientôt avec un système qui permet à la voiture d’être autonome dans les embouteillages.

Niveau 4 : Le véhicule a un deuxième niveau de logiciel qui lui permet de réagir si le système de pilotage avait un problème, en gros il remplace le pilote du véhicule en cas de problème. Un humain peut toujours reprendre la main mais c’est une circonstance exceptionnelle. On peut déjà voir rouler des véhicules de niveau 4 dans certaines zones urbaines et à petites vitesses. En France notre champion c’est Navya qui est compétition notamment avec Google et son projet Waymo

Niveau 5 : Dans ce cas, on retire le volant et les pédales. Les véhicules de niveau 5 sont 100% autonomes, c’est le Turfu en sommes.

la « vue » d’une voiture via ses Lidars

C’est amusant parce que le domaine de la voiture autonome est à la fois un terrain d’innovations rapides en terme techniques matérielles et logicielles et en même temps il doit lutter contre les resistances réglementaires, les habitudes et la morale. D’ailleurs si ce dernier point vous intéresse je vous invite à tester la Moral Machine du MIT qui propose d’apprendre à la voiture autonome à faire les bons choix quand il y en a pas, par exemple si l’accident est inévitable dois je tuer mon passager ou écraser ce piéton ? Bonne question, non ? la suite -> https://www.moralmachine.net/

les femmes ou les hommes ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close